Maladie des gencives/Parodontie

La parodontie est une inflammation de la gencive causant enflures, rougeurs, saignements et infections pouvant mener à la perte des dents.

Parfois, le tartre qui s’accumule sur les gencives peut causer de l’inflammation. Elles enflent, deviennent rouges et douloureuses, puis saignent sans raison apparente. Les hygiénistes et dentistes de Sourire Concept sont très attentifs à ces symptômes, car ils savent qu’ils sont des signes précurseurs vers la maladie des gencives, que l’on appelle parodontite. Cette affection cause de l’inflammation qui peut s’infecter, et se propager jusqu’à l’os sous les gencives. Cet os dans lequel nos dents sont incrustées est alors détruit par l’infection. Si la maladie parodontale n’est pas traitée, elle peut conduire à des dents mobiles ou la perte des dents.

maladie-des-gencives

Étapes de la procédure

  1. Le dentiste effectue une évaluation médicale, un examen radiologique et une charte parodontale. Il peut choisir de traiter l’infection bactérienne avec des antibiotiques
    en conjonction avec un traitement non chirurgical ou chirurgical, ou les deux. Une fois le diagnostic établi, on vous proposera un deuxième rendez-vous pour
    l’intervention si un traitement est requis.
  2. Lors de ce deuxième rendez-vous, votre dentiste effectue un détartrage supragingival (poches parodontales). Il procède ensuite à un surfaçage radiculaire pour permettre d’éliminer le tartre sous-gingival. Les poches peuvent être remplies avec un antibiotique pour favoriser la guérison et la destruction des bactéries résiduelles.
  3. Le dentiste vous prodiguera quelques instructions d’hygiène.

Avantages de la procédure

  1. Prévenir et traiter la parodontite permet d’éviter la détérioration sévère des dents.
  2. Comme la parodontite est à l’origine de plusieurs symptômes, un diagnostic adéquat peut résoudre, entre autres, les saignements inexpliqués, la douleur, la rougeur ou l’enflure, la mauvaise haleine, la mobilité des dents et la suppuration.
  3. Visiter son dentiste régulièrement, une à deux fois par an, permet de détecter tout signe d’inflammation anormale pouvant mener à la parodontite.